Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Inod ratedRjoker

Pure Pool

8 Septembre 2014 , Rédigé par Inod Publié dans #Jeu vidéo, #Critiques

Pure Pool

Qui n'a jamais passé ne serait-ce qu'un peu de temps sur un jeu vidéo de billard ? Qu'il fut simpliste, plus enrobé et bien souvent d'aspects non réalistes ou encore en mini-jeu dans un GTA par exemple.

Mais cette fois-ci les développeurs de chez VooFoo Studios et l'éditeur Ripstone annoncent la couleur, ils ont choisi la voie de la simulation aussi proche que possible de ce que l'on peut connaitre en vrai, dans un club de billard.

Cela évidemment par l'atmosphère, petite musique d'ambiance, décor feutré, discussions autour de vous... D'ailleurs et cela est véridique, j'ai cru que des personnes étaient en train de parler chez moi, alors que j'étais censé être seul. Je suis donc allé vérifier... Il n'y avait bel et bien aucun inconnu entré par effraction, puisque ce n'était autre que Pure Pool qui amenait ce côté plus humain. Quitte à me faire davantage peur qu'Outlast et Barbie : Vacation Adventure réunis, mais vraiment réunis, du genre crossover bien crade.

Jusqu'ici avec les jeux de billard, nous avions plutôt l'habitude d'un néant en terme d'ambiance ou bien, comme dit précédemment de quelque chose non réaliste, afin d'attirer un public pas forcément adepte du jeu de table. Le plus emblématique étant certainement Pool Paradise.


Mais Pure Pool c'est également le paradis du système de jeu, tout étant véritablement pris en compte.
Frappez fort et vous verrez la bille désirée rebondir sur les coins, pour au final sortir. Doser sa frappe sera primordial, alors que dans les logiciels connus jusqu'ici, taper comme un bourrin permettait de rentrer les boules sans aucun problème. Qui plus est, généralement à pleine puissance la blanche ne suivait pas celles-ci dans les trous. Alors que dans Pure Pool le réalisme fait qu'elle ira droit dedans, on a tous connu ça sur une vraie table.

La physique est remarquable, ricochets, effets, bandes... tout fonctionne comme il se doit et à force d'entrainement, on comprend qu'il "suffit" de jouer comme sur un véritable billard. C'est alors que les sensations reviennent et que l'on passe facilement des heures, même uniquement contre la console, sur Pure Pool.

Le mode est carrière est justement très intéressant, entre parties classiques, d'autres avec règles particulières ou encore des défis en individuel, le tout évite de lasser. Et comme chaque étape propose trois challenges en leur sein, cela ajoute encore de la diversité, ainsi qu'une rejouabilité non négligeable, puisque l'on souhaitera atteindre la note de trois étoiles sur chacune.
Ces étoiles permettant de débloquer de nouvelles rencontres, des niveaux accrus... à l'instar d'un Gran Turismo http://gamingway.fr/test-gran-turismo-6-ps3/.
Sans omettre la possibilité de jouer en mode 8 ou 9 billes.

La difficulté croissante fonctionne également très bien et c'est d'ailleurs ce qui fait que l'on n'arrête pas de jouer à ce mode solo.
On peut avoir l'impression que le premier adversaire est trop fort, mais c'est justement uniquement si l'on adopte une approche de jeu telle que celle des autres softs de billard. Dès que l'on comprend son gameplay réaliste, on ne fait plus le même genre d'erreurs, bien que l'on en fait, c'est aussi ça le sport de haut niveau, il faut savoir gérer la pression et être toujours lucide.

Sur ce point, on remarque l'intelligence artificielle bien réglée. Certains adversaires ne vous laisseront aucune chance, tandis que parfois l'ultime bille semblant simple à rentrer, vaudra pourtant un échec à votre concurrent(e). La peur de gagner comme l'on dit dans les milieux autorisés ou encore le french spirit...


A propos de I.A., il est très intéressant de pouvoir utiliser la fameuse ADN de joueurs. Vous permettant ainsi d'affronter quiconque ou du moins son style de jeu, même s'il est hors-ligne. Il est d'ailleurs possible de télécharger l'ADN des développeurs de Pure Pool, le genre de bonus que l'on apprécie et que l'on retrouve parfois sous la forme d'une équipe dans certaines simulations sportives, malheureusement de moins en moins souvent.

Le mode en ligne fonctionne évidemment très bien et ajoute davantage de ce soupçon de pression. Mais au-delà des parties en elles-mêmes, on notera le bandeau défilant en haut de l'écran, que vous soyez dans les menus ou dans une partie solo. Celui-ci indiquant les joueurs connectés, sans jamais gêner la vue, ce qui est très appréciable. Et bien sûr voir tous ces noms, ne peut que nous donner envie de nous jeter dedans à un moment ou à un autre.


Rare également chez les logiciels de billard, la qualité des graphismes. Reflets, boules au teint éclatant, jeux de lumières selon les tapis choisis... Et oui car l'on peut également customiser l'ensemble, débloquer de nouvelles queues... Ces dernières n'étant pas des gadgets, puisqu'elles sont véritablement différentes, certaines s'adaptant mieux à votre style de jeu.


Aucun doute, Pure Pool n'est autre que la meilleure simulation de billard existante. On s'y amuse d'emblée, mais en plus on repère vite qu'elle possède bel et bien cette façon millefeuille de jouer. Avec un système réaliste et nous faisant progresser à force d'entrainement.

Développeur : VooFoo Studios
Editeur : Ripstone
Genres : Billard/Sport
Supports : PlayStation 4 (30/07/14 en Europe) et PC-Steam (31/07/14)
Critique réalisée sur PS4

Pure Pool

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article