Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Inod ratedRjoker

When Reasons Collapse / Dark Passengers

26 Janvier 2015 , Rédigé par Inod ratedRjoker Publié dans #Chroniques musique, #Musique, #Critiques

When Reasons Collapse album Dark Passengers
12/01/15 autoproduction

Après, avouons-le, deux EP de très haut niveau, on ne pouvait qu'attendre impatiemment que When Reasons Collapse passe le cap de l'album. Mais fatalement on le redoute tout autant. A partir du moment où l'on a tant apprécié les premières sorties d'un groupe, dur de tenir la cadence.

Si l'on pourrait se dire de prime abord que le démarrage par une intro d'une quarantaine de secondes pourrait, comme bien souvent, nous proposer un cheminement ambiant, délicat, voire montant en volume au fur et à mesure, il n'en est rien ! "All Roads Lead to Chaos" nous fait clairement comprendre vers quelle direction nous nous dirigeons, en déployant immédiatement une quasi pleine puissance. Quasi seulement, car la voix si percutante de Cristina n'y fait bien sûr pas son apparition. Mais on l'attend, du moins si l'on a eu l'occasion de se faire balafrer par sa qualité en écoutant les deux premiers EP de la formation. On ne peut alors qu'être ravi que "No Time for Regrets" démarre par son chant. D'ailleurs on y sent un petit jeu, celui-ci venant de loin et se lançant avant que les instruments ne viennent aussi nous aplatir. On remarquera fortement une sorte de "questions/réponses" entre deux types de vocaux sur cette piste, l'un dégainant plus intensivement que l'autre, comme pour lui répondre de manière à bien se faire entendre. La mi-parcours de ce même morceau proposera également un passage lugubre, apportant une dose d'ambiant.

Sur "Breaking The Silence", ainsi que le début de la chanson "When Reasons Collapse", on relève une identité mélodique importante. Si la personnalité metal/deathcore de WRC est bel et bien toujours aussi présente, celle-ci semble dégager davantage de place au mélodique qu'auparavant. Enfin je me trompe peut-être, il faudrait que j'enchaine les EP avec l'album afin de mieux m'en rendre compte. Mais nous ne sommes pas là pour ça, nous sommes ici pour parler de ce dernier, point barre. Sans omettre que sur ses précédents disques, le groupe bénéficiait de moins de place pour établir un univers plus riche, le tout devenant forcément plus concentré. Avec ce nouvel espace, on sent bien que son expression peut se faire plus large. En revanche, les vocaux font eux toujours dans le saturé. WRC ne s'est pas encore dit qu'il allait mêler ceux-ci à du chant clair, pour accentuer son côté metalcore en exploitant cette facette. Peu importe, ils restent toujours aussi excellents.

"Come to Me" propose lui des phases ambiantes très sombres, parfois prédominantes, parfois mêlées à une féroce agressivité, véritable empreinte de la formation. Tandis que l'on découvre une introduction très forte lors de "Bitterness and Grief", d'une violence telle qu'elle aurait justement pu s'intituler "Doomsday". Son côté déstructuré nous rapproche même d'un mathcore bienvenu.
Il en va de même pour celle dévoilant "Anesidora", mais dans un style différent. Le mélodique prend le pas sur le reste et propose une approche cinématographique, grâce à laquelle on s'imagine déjà le paysage et la scène.

Précision non négligeable, il s'agit d'un album à petit prix. Onze titres consistants, un livret accompagnant le CD qui l'est tout autant car comportant les paroles, le tout pour 8€. Soit un beau geste d'emblée de la part de When Reasons Collapse envers le public, qui risque lui de faire pas mal de gestes durant ses concerts qui arrivent, headbangs en tête.

All Roads Lead to Chaos
No Time for Regrets
Breaking The Silence
When Reasons Collapse
Past in Peace
Come to Me
Our Way to Oblivion
Doomsday
Bitterness and Grief
Anesidora
Dark Passenger

https://www.facebook.com/WhenReasonsCollapse

When Reasons Collapse / Dark Passengers

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article