Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Inod ratedRjoker

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

19 Octobre 2015 , Rédigé par Inod ratedRjoker Publié dans #Jeu vidéo, #Critiques

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

Valeur sûre du jeu vidéo et davantage encore du tactical RPG, la franchise Disgaea passe un cap supplémentaire en arrivant sur PlayStation 4 via son nouvel épisode Disgaea 5 : Alliance of Vengeance, prêt à conserver ses aficionados et à en gagner de nouveaux.


Nethermind

Une terrible menace pèse sur les Netherworlds en la personne d’un nouvel Overlord, Void Dark, bien décidé à conquérir chaque sous-monde. Pour contrer la quête sans pitié de celui-ci, cinq autres Overlords vont devoir se liguer et ainsi faire fie de leurs divers caractères. On retrouvera à l'affiche les personnages féminins Séraphine et Usalia, ainsi que les masculins Zeroken, Red Magnus et Christo. Ces derniers auxquels il faudra ajouter le démon Killia, héros tout aussi important que le quintet susnommé et même au-delà, puisque c'est lui qui décidera de barrer la route à ce vil Void Dark. Et bien entendu ça ne s'arrêtera pas là, pléthore de personnages répartis en une quarantaine de catégories pouvant être recrutés, afin d'accomplir votre but.

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

Dam dam deo

Les habitués le savent et les autres vont l'apprendre, Disgaea est un jeu de rôle tactique où l'on évolue sur des damiers dont les dalles représentent les limites d'un déplacement. La stratégie de combat consistant à regrouper un maximum de vos personnages, afin d'effectuer des attaques plus puissantes à l'aide de soutien entre les maillons de votre bande. Pour cela, il faudra gérer les jets de vos héros afin que ceux-ci puisse basculer sur les cases où il faut, en l'occurrence celles permettant d'encercler vos assaillants. Les relations entre vos protagonistes sont également primordiales, pour que les combinaisons lors d'attaques deviennent aussi puissantes que possible.

L'une des spécificités de ce Disgaea 5 : AOV n'est autre que la Revanche, voyant vos guerriers s'améliorer suite à la perte de compagnons. Un système bien pensé car nous rappelant divers manga et dessins animés, dont les personnages clés voient leurs pouvoirs décupler lorsque leurs amis ont trépassé.
Hormis cela, on retrouve de nombreuses features que l'on connait déjà, conservant ainsi l'identité propre à la série en plus de ce genre d'ajouts, ainsi qu'un approfondissement des particularités dont on a l'habitude.

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

Nether Gen

En arrivant sur la dernière génération de consoles en date via ce premier Disgaea sur PS4, on pouvait légitimement s'attendre à quelques améliorations techniques. Elles sont là au travers d'une aventure quasiment dénuée de temps de latence dû aux chargements. Un point si essentiel qui est pourtant loin d'être réglé dans l'immense majorité des jeux sortant aujourd'hui, à commencer par ceux bénéficiant pourtant d'un énorme budget. On s'en retrouve donc plus que ravi, surtout que D5: AOV est clairement chronophage. On y passera des heures et des heures, afin de réaliser ses propres artefacts, faire monter son personnage de niveau en niveau sans s'attendre à rapidement avoir terminé l'affaire entre 70 et 90, effectuer des attaques toujours plus impressionnantes en cherchant les meilleures combinaisons... On retrouve donc d'un côté des possibilités titanesques offertes par les développeurs afin de ne jamais s'ennuyer et continuer à explorer, tandis que de l'autre on se découvre aisément des objectifs propres. Comme celui de mener ses batailles de la manière la plus stylée possible, en préparant l'alignement de ses héroïnes et héros comme il se doit, par rapport aux relations qu'elles et ils entretiennent.
Se consacrer à cet aspect n'est pas vain, puisqu'il permettra d'admirer les animations dévolues à ces réussites et elles valent le coup d’œil. La licence fusionnant toujours avec brio humour et style graphique au ton décapant.

Autre spécificité essentielle et malheureusement délaissée par de nombreux RPG japonais, la conservation de sa langue originelle pour les doublages lors de la sortie française. Celle-ci est donc bien présente ici et permet de mieux représenter cet univers si (a)typique, nous renvoyant à des tas de jeux, de dessins animés, de manga... Le deuxième point qui nous manque encore plus souvent, c'est la localisation, l'anglais seul servant à la plupart des pays. Heureusement ici l'effort a été fait de proposer des textes en français, ouvrant le jeu à davantage de personnes, généralement rebutées par la barrière de la langue. Cela NIS l'a remarqué depuis un petit moment, ce nouveau Disgaea n'étant pas le premier à bénéficier de cet apport.

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

Parfois on demande du changement chez de pourtant très bonnes sagas, mais on est bien content que certaines, comme Disgaea, décident de ne rien bouger dans la qualité. L'univers barré, l'humour, les statistiques hors-normes, le génial système de jeu... de Disgaea 5 : Alliance of Vengeance faisant de lui un volet au moins aussi important que ses prédécesseurs.

Inod

Développeur : Nippon Ichi Software
Editeur :
NIS America
Genre : Jeu de rôle
Support : PlayStation 4
Date de sortie : En France, 16 octobre 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article