Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Inod ratedRjoker

Articles avec #jeuvideo tag

Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs

1 Novembre 2016 , Rédigé par Inod ratedRjoker Publié dans #Critiques, #JeuVidéo

Si les éditions, que l'on pourrait nommer GOTY, basiques des jeux les plus vendus alors qu'ils sont sortis à la fin d'une console & au début d'une autre ne sont guère intéressants, d'autres savent proposer des expériences améliorées au travers de logiciels un peu moins connus. C'est le cas de nombreux nous arrivant via NIS America, dont Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs, version plus complète de Tokyo Twilight Ghost Hunters. Découvrons donc si cela fonctionne.

Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs

Supernatural

Vous arrivez en tant que nouvel élève au sein de l'Académie Kurenai Academy de Shinjuku. Cette rentrée des classes pur vous se fait de manière plus ou moins classique avec les élèves intrigués, vous interrogeant sur un peu tout & n'importe quoi & vous regardant comme une bête curieuse. L'une de vos camarades s'intéressera elle bien moins à vous, cependant la tâche qui lui incombe est celle de vous faire visiter le bâtiment. Soit une véritable corvée pour sa part & elle saura particulièrement bien vous le faire sentir, malgré vos tentatives pour être super sympa comme dirait l'autre.


Alors que vous êtes en pleine "visite guidée", vous assistez à un drôle d'événement vous faisant découvrir l'existence de spectres. Et oui, rien que cela ! Mais encore ce n'est qu'une toute petite chose, cela en est déjà une autre à partir du moment où comprenez que vous allez devoir les affronter en rejoignant l'escouade des Gate Keepers.
Dans l'éventualité où vous auriez retourné en long, en large & en travers le TTGH originel, sachez que vous aurez pourtant l'occasion d'être étonné par Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs grâce à des apports véritablement consistants. En l'occurrence, on retrouve une histoire plus poussée, par le biais de certains points qui se sont trouvés une nouvelle jeunesse, voire qui ont été davantage exploités.
On découvre en même temps l'ajout de segments narratifs inédits, notamment via le scénario exclusif Daybreak & d'une demi-dizaine de nouveaux chapitres. Plus de choses à faire donc, avec évidemment toujours une profondeur permettant de partir vers des voies multiples & d'ainsi tomber sur des fins différentes.
Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs

La routourne tourne

L'aspect relationnel est particulièrement poussé de bout en bout de Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs. On commence d'ailleurs par cela avec directement des échanges entre nos camarades, professeurs & autres avec nous-même.

Lors de nos réponses, il sera nécessaire de se servir d'un outil rare dans le milieu vidéo-ludique, mettant en scène l'aspect émotionnel et celui sensoriel reflétant ce que l'on désire faire passer, au travers d'une sorte de roue. On doit ainsi se décider parmi un quintet d'émotions : la tristesse, l’amitié, l'amour, la colère et l’anxiété. On passera ensuite aux sens: la vue, le goût, l’odorat, l’ouïe et le toucher, voire rien du tout. De quoi bénéficier d'un panel on ne peut plus conséquent de choix. Les liens noués avec les protagonistes s'en retrouvent ainsi fortement différents, si vous tentez une gentille approche, vous énervez ou fixez de manière trop insistante la personne.

L'autre phase du système de jeu, prenant elle-même place au sein de deux parties bien distinctes, consiste à attraper les plus ou moins gentils fantômes, ceux-ci s'avérant plus souvent casse-pieds que Casper ! Léger problème, on ne les distingue point visuellement parlant. Il s'agira donc de les faire tomber dans nos pièges, à tenter de positionner stratégiquement sur tout le long de la carte, mais ça c'est dans un monde parfait. On pourra néanmoins les repérer grâce à notre tablette, de quoi essayer d'imaginer ce qu'ils pourront bien faire ensuite afin de nonchalamment les choper.
Une fois ce but atteint, on ne sera toutefois pas sorti de l'auberge hantée, puisqu'il sera désormais demandé de combattre ces esprits. On retrouve bien sûr des adversaires plus ou moins puissants & l'on devra donc être très réfléchi dans son approche, Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs n'étant pas du genre permissif. Pour cette nouvelle phase, on se retrouvera transposé dans une vue subjective, avec l'adversaire en face de nous dans le même principe d'images que celles rencontrées durant les passages de dialogues.

Afin d'en venir à bout, on aura l'occasion d'améliorer un peu tout, y compris son matériel, là aussi quelque chose d'essentiel, car il s'agit vraiment d'une aventure où l'on est rapidement dépassé si l'on ne fait pas attention à toutes les possibilités de progression.

Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs

Olive & fantôme

 

On a souvent l'impression d'être projeté au beau milieu d'un anime ou d'un manga en parcourant Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs. Ses séquences propres aux visual novels renvoyant typiquement cette image & quelle image ! Les illustrations s'avèrent superbes & comme l'on rencontre bon nombre de personnages charismatiques, on a de quoi s'en régaler. L'enrobage humoristico-dragouilleur-héroïque accentuant lui l'envie d'aller toujours plus loin, tout en renforçant le caractère des gens évoluant dans ce monde.

Concernant la bande-son le travail a également été minutieux, tant les ambiances inquiétantes se mêlent à celles plus légères, en plus d'un thème musical très prenant, il était nécessaire de savoir être parlant via le son, sans non plus nous troubler dans le mauvais sens du terme. Soulignons la présence d'Uematsu Nobuo & The Key Project pour sa composition. L'aspect sonore gagne également beaucoup de par la présence de doublages nippons.

Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs

Quand un soft revient dans une édition spéciale, tant sur une même console qu'une autre, on ne peut que vouloir quelque chose de largement supérieur. C'est justement ce que délivre Tokyo Twilight Ghost Hunters: Daybreak Special Gigs, conservant évidemment le système de jeu très original que l'on connait, tout en y incluant du nouveau contenu loin de s'avérer anecdotique.

Inod

Développeur : Arc System Works/Toybox Inc.
Éditeur : NIS America
Genre : Jeu de rôle
Supports : PlayStation 4, PS3 et PS Vita
Date de sortie : En France, 21/10/16

Lire la suite

Financement #5

29 Octobre 2016 , Rédigé par Inod ratedRjoker Publié dans #Financement, #Crowdfunding, #Indie, #IndieGame, #JeuVidéo, #Boardgame, #Cardgame, #Jeu de société, #Indé

Trois projets en particulier sont en recherche de financement, je leur donne donc un coup de projecteur, en espérant qu'ils suscitent votre intérêt.

Financement #5

Le jeu vidéo Cibos, dont j'ai eu l'occasion de parler ici, a besoin de soutien pour son multijoueur en ligne.

Sa campagne de financement participatif

Financement #5

Le jeu de société Band Manager: Backstage Clash, que j'ai critiqué .

Pour l'aider ça se passe sur cette page.

Financement #5

Enfin, le jeu de cartes Crazier Eights: Camelot, dont voici ma critique.

L'adresse où y contribuer.

Inod

Financement #5
Lire la suite

PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness

13 Septembre 2016 , Rédigé par Inod ratedRjoker Publié dans #Critiques, #JeuVidéo

Les amatrices et amateurs d'animes doivent être ravi(e)s ces derniers temps, grâce aux diverses sorties vidéo-ludiques concernant des séries pas nécessairement réputées chez le très grand public, bien qu'elles connaissent un vif succès. C'est justement le cas de PSYCHO-PASS scénarisée par Urobuchi Gen, voyant son adaptation PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness désormais disponible en Europe.

PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness

Minority repsycho

Se déroulant quasiment 100 ans après la période que nous vivons actuellement, le monde et sa justice ont bien changé, puisque le gouvernement détient désormais une technologie capable de jauger l’état mental de chaque entité et d'en tirer son portrait psychologique. Si l'idée vous passe par la tête de vous conduire en tant que criminel, votre état mental s'en retrouvera profilé au sein du fameux PSYCHO-PASS. Ce dernier étant constitué d'une paire d'éléments. D'un côté la Teinte, qui n'est autre que la représentation visuelle du niveau de stress d’un individu. D'autre part, on retrouve le Coefficient de criminalité, une valeur cette fois-ci numérique dévoilant directement le potentiel criminel d’une personne. Cette dernière sélectionnant qui doit être soumis(e) au contrôle des détectives du Bureau de la Sécurité Publique, le MWPSB. Avant de potentiellement vous retrouver derrière les barreaux ou encore plus simplement d'être exécuté ! Ceci sans même avoir commis quelconque infraction.

Le scénario de PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness se déroule lui dans la cité marine de Sado en 2112 et offrira pas mal de surprises même aux plus féru(e)s du dessin animé. S'il se passe bel et bien durant sa première saison et que vous y rencontrerez quantité d'éléments bien connus, l'inédit est on ne peut plus présent. Tout d'abord par l'incarnation de deux nouveaux protagonistes, à savoir Kugatachi Nadeshiko, une inspectrice rendue volontairement totalement amnésique, et Tsurugi Takuma, un exécuteur impétueux cherchant une amie d’enfance disparue.

PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness

Le côté obscur de la PASS

Une bonne partie d'entre vous connait assurément le visual novel comme genre vidéo-ludique, néanmoins nous allons le revoir dans le détail afin de ne perdre personne, le terme étant tout autant employé pour des livres.

D'ailleurs cela tombe bien, puisque l'on peut en quelque sorte prétendre que PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness se déroule comme un ouvrage littéraire. En somme, on a droit à de très nombreuses phases de dialogues (illustrées, mais nous y reviendrons par la suite en abordant ses graphismes), nous en faisant découvrir davantage au fur et à mesure que l'histoire avance. Cependant celle-ci n'est pas linéaire, puisque les fonctions qu'occupent nos héros les entraineront directement au sein d'intrigues qu'il sera nécessaire d'accomplir. Et cela ne s'avèrera pas si simple, car si bien souvent le visual novel n'inflige point de game over, cela n'est pas le cas ici. Effectivement, nous aurons l'occasion de prendre des décisions plus que jamais importantes durant ces affaires, pouvant diamétralement changer l'évolution de la narration.

Si votre protagoniste effectue des choix rendant sa teinte plus sombre, vous vous doutez bien que cela ne jouera pas en sa faveur. Si cela arrive, vous pourrez même tout bonnement perdre, et oui, perdre dans un visual novel ! Une spécificité bienvenue, faisant de PPMH un logiciel véritablement intéressant, y compris pour celles et ceux n'appréciant pas spécialement ce type de softs. Au-delà de la déjà originale défaite, les situations finales seront multiples. Arriver au terme ne sera donc pas une fin en soi, puisque lancer une nouvelle partie pourra vous voir conclure d'une manière totalement différente. Et bien sûr, à chaque fois que vous devrez sélectionner un embranchement scénaristique, vous vous retrouvez emporté vers une direction propre, pouvant n'ayant rien à voir avec l'autre. Le genre de choses qui nous donne l'envie d'aim... d'essayer tout ce qui peut être possible et, pour ce faire, retenter l'expérience plusieurs fois afin d'en connaitre chaque recoin.

PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness

Comme à la TV

Comme nous l'avons évoqué précédemment, PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness illustre bien sûr ses textes, comme tout bon visual novel. Les graphismes sont de grande qualité, puisque directement tirés de ce que l'on connait de l'anime. Ce dernier bénéficiant en plus d'un intéressant chara design, mélangeant réalisme et un certain côté déjanté. On apprécie donc retrouver l'univers & y découvrir au passe de nouveaux personnages. Tout est soigné et l'on bénéficie en sus de quelques animations toujours sympathiques, même si sur ce point vous ne devez pas imaginer des cinématiques à chaque instant.

Ce n'est néanmoins pas tout concernant l'atmosphère et les codes que vous connaissez déjà, car les doublages nippons originaux sont aussi au rendez-vous. Ils s'avèrent de haute-volée &, même si vous ne les connaissiez pas encore car n'êtes pas adepte de la série, vous pourrez ainsi les découvrir par le biais du jeu vidéo. On se retrouve intégralement plongé dans ce monde grâce à eux & s'ils ne sont pas indispensables pour jouer (ça c'est le game system & la jouabilité) ils le sont clairement pour sa réussite.

PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness

Pas toujours simple de trouver le genre adéquat pour l'adaptation JV d'un dessin animé, mais là-dessus on peut claironner que MAGES. et NIS America ont eu raison de pencher vers le visual novel véritablement interactif pour PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness. Les enquêtes et les sentences que la série peut déjà traiter sont ainsi mises en valeur comme il se doit, avec toutes les possibilités délivrées afin de partir vers telle ou telle voie.

Inod

Développeur : MAGES.
Éditeur: NIS America
Genre : Visual novel
Supports : PC, PS4 et PS Vita
Date de sortie : En Europe, 16 septembre 201
6

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>