Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Inod ratedRjoker

A Dog's Life

9 Août 2017 , Rédigé par Inod ratedRjoker Publié dans #Boardgame, #Critiques, #Crowdfunding, #Indie, #IndieGame, #Indé, #Jeu de plateau-cartes

Peut-être avez-vous conservé le souvenir d'A Dog's Life/Une vie de chien, sorti en 2001 chez Euro Games/Jeux Descartes ? Le temps a passé et les droits du jeu de Christophe Boelinger ont été repris par Beton Games, qui a choisi d'en changer certains points, dont l'attractivité pour tous les publics et non plus seulement pour les enfants. Et c'est en se lançant sur Kickstarter depuis le 8 août que ce nouveau projet A Dog's Life compte aboutir.

A Dog's Life

Dans A Dog's Life chaque joueuse et joueur incarnera un des canidés disponibles, avec pour objectif d'enterrer 3 os. Pour ce faire, encore s'agira-t-il de les dénicher en parcourant la ville, tout en évitant de se faire attraper par la camionnette de la fourrière. Sans que l'univers du jeu ne cherche les références directes à d'autres œuvres culturelles, on aura toutes et tous des pensées à base de films ou de dessins animés notamment, mettant en scène de tels animaux, voire d'autres.

De par certaines caractéristiques, comme la caniche BCBG ne serait-ce que physiquement, qui nous renverra directement à Oliver et Compagnie. Tandis que des clichés seront volontairement employés, afin de personnaliser la palettes d'actions de nos héroïnes et héros. On remarquera par exemple que certain(e)s sont vraiment davantage fait(e)s pour la débrouille ou encore que pour obtenir quelque chose de la part de l'homme, l'habit fera assurément le moine.

A Dog's Life

On ne peut qu'affirmer que le jeu porte bien son nom, étant donné que le tour de chaque participant(e) lui permettra d'avancer dans son but en allant se nourrir, car prendre des forces reste important. Ceci tout comme boire... dans les fontaines bien sûr. Mais il s'agira évidemment de partir en quête des nonos afin de l'emporter. Pour cela, tous les moyens sont bons et reflètent la vie de nos chères et chers ami(e)s. On utilisera alors des cartes afin d'effectuer les actions opportunes, que ce soit d'aller quémander aux restaurants, de fouiller dans les poubelles, de livrer le journal...

Comme A Dog's Life ne manque pas d'humour, se soulager sur les lampadaires sera de la partie et vraiment à chaque démarrage on n'a quasiment qu'une hâte : arriver au moment où l'on va faire ses besoins. Surtout que cela endiguera le chemin de nos concurrent(e)s. Mais attention, car au-delà du pipi la fourrière sera également une ennemie. La camionnette vous poursuivant à travers la cité et si elle vous attrape, la partie ne sera pas terminée mais vous devrez vous en sortir. On pense ainsi à de nombreuses autres références mettant en scène plus ou moins de canidés, y compris le long-métrage Shaun le Mouton.

A Dog's Life

Là où A Dog's Life envoie le pâté, ou la pâtée plutôt, c'est assurément en ce qui concerne ses pions. Hormis dans les jeux dits de figurines, il est de plus en plus rare de trouver des pions/figurines de haute volée. Parfois on a droit à des tentatives originales et sympathiques, mais où l'on n'y met clairement pas trop de budget. Et bien sûr nous n'évoquons pas les images cartonnées insérées dans des jetons et encore moins les pions en bois uniformes à l'ancienne finalement toujours d'actualité. Ici on incarne un canidé, alors autant s'imprégner à fond du rôle en jouant avec une figurine correspondant au personnage. Mais là où les créateurs vont encore plus loin, c'est que l'on a droit à 7 véritables jouets de grande qualité et variés, 25 si vous privilégiez la version collector.

On retrouve ainsi une Caniche, un Berger Allemand, un Lévrier, un Boxer, un Fox Terrier, un Labrador, ainsi qu'un Golden Retriever absent de notre version mais prévu avec la même qualité. La finesse du détail dans le design, ainsi que dans le soin de la peinture à la papatte, enfin à la main, fait que l'on pourra sans aucun problème les exposer une fois la partie conclue. On vous passe la liste de celles et ceux de l'édition collector, elle est disponible sur la page de sa campagne de financement participatif, mais sachez qu'un objectif étendu peut permettre de voir débouler Tillman, le Bouledogue skateur vedette du Net. Mais ce n'est pas fini, puisque la camionnette vient elle aussi en tant que figurine.

On pourrait alors songer que tout a été mis là-dedans et pourtant cela est loin d'être le cas. Le plateau, les jetons et les cartes s'avèrent eux aussi d'une excellente qualité tant au niveau du matériel, que dans le rendu visuel. Mention particulière au plateau de Marek Piza, qui de par sa représentation graphique et notamment son originalité, insuffle une importante fraicheur, tant de par les environnements peu courants dans un jeu de société, que par la sensation d'évoluer dans un univers en 3D, alors que l'on est bel et bien sur un plateau classique dans son format.

A Dog's Life

Simple à comprendre pour tout le monde, drôle (aaah gêner ses adversaire en urinant... mais il n'y a pas que cela), superbe avec notamment des figurines de grande classe pour un coût non excessif, A Dog's Life réunit tout ce dont un jeu a besoin, en y ajoutant la touche d'originalité bienvenue : son univers. Et si toutes les autres qualités peuvent se trouver chez d'autres productions, le thème et les situations s'avèrent en revanche rares dans le milieu.

Inod (Twitter/Facebook/Instagram/YouTube)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article